51e6TdvWMHL

Le livre Vibrations de Raphaële Frier, publié en 2014, raconte l'histoire d'une lycéenne qui est amoureuse d'un garçon mais dont toute leur «histoire» est basée sur des conversations téléphoniques , sans contact réel en face, ni conversations physiques ou échanges. Ils se contentent simplement d'un « Salut ça va ? Oui et toi ?»

Ici il est montré que les relations sont de plus en plus virtuelles et que le face à face a perdu de son importance.

Elle apprend par la suite que le garçon dont elle est amoureuse a humilié et violenté un de ces amis tout en le filmant avec son téléphone puis l'a menacé de faire tourner cette vidéo sur internet si cet ami continuait de s'approcher d'elle. Par peur de ce qu'il peut lui arriver cet ami n'en parla à personne.

Ici on peut constater l'importance qu'a pris internet et les réseaux sur nos vies, et celles des jeunes en particulier car ce sont eux les plus actifs sur internet. Une vidéo comme celle-ci peut compromettre la réputation de la personne lui faire perdre confiance en lui, confiance en les autres, et peut entraîner une perte totale de contrôle. De graves conséquences peuvent résulter d'une action pareille et peuvent créer un traumatisme.

Ce genre d'histoire s'est déjà produit un trop grand nombre de fois dans la réalité ce qui a pu amener au suicide de certaines personnes.

La technologie ici, est un élément négatif qui montre le désintérêt des relations réelles et toute l'importance qu'on accorde au virtuel. Elle représente donc un danger.